1 Comment

Honni soit qui mal y poste – de l’art d’accommoder la langue de bois, sauce caviar

:: Follow up of :: This.

Rémi Mathis / @RemiMathis / (Conservateur au département des Estampes de la BnF ; rédac’chef des Nouvelles de l’estampe ; président de Wikimédia France) – a commenté l’article d’ActuaLitté concernant le “caviardage de la fiche ReLIRE sur Wikipedia”  en ces termes:

@TheSFReader Une institution qui décide de manière volontaire de falsifier les informations sur un projet #tadaadadadada<=musique de X-files

Nous obligeant à un:

Réquisitoire pour que justice soit rendue à Mulder, Ockham, Holmes, Lord Robert Peel, leurs héritiers, élèves & ayant-droits, et… au Nerval de Garde, auteur du billet répercuté par ActuaLitté

(non, ceci n’est pas un plaidoyer)

demotiv-Wiki

Or donc, Rémi Mathis nous dit (ceci-cela, voir plus haut) – et diverses autres choses (voir plus bas), assorti de hashtags:

 #dangereux #nawak

Voir cette discussion dans son ensemble sur Twitter, incluant:

– l’ignorance (ou le choix de ne pas mentionner?)  par R. Mathis et divers humoristes auto-proclamés Wikipédiens du fait que ce sont des rédacteurs de Wikipedia qui ont levé (et chassé) ce lièvre.

– l’absence d’explication alternative proposée pour cette opération de “vandalisme” (© le terme est de Wikipedia… sur Wikipedia), et plus encore l’absence de toute interrogation sur ledit “Vandalisme”

– ainsi que le notable “pas en arrière” d’ActuaLitté devant la critique. (j’entends les “clowns historiques” Woodward & Bernstein siffler le thème d’X-Files sur la tombe des bravoures journalistiques — tant il est démontré que tous ceux qui soupçonnent les États de manoeuvres peu propres-sur-elles sont forcément des victimes de la “théorie du complot”– mais oui mais oui )

Devons-nous vraiment renvoyer l’ensemble des participants de cette conversation aux basics de la criminologie, exigeant que pour tout acte on s’interroge, avant tout autre paramètre… sur le mobile? Nous pouvons hélas présumer que la criminologie, pour ces joyeux adeptes des confortables naïvetés, est un jeu de rôles inventés par les Illuminatis, et pratiqué par des dilettantes internationaux.

Par amour pour Mulder, toutefois, le criminologue ici présent se permettra de répondre au thème de X-Files en renvoyant à ceux qui l’ont sifflé… celui de Benny Hill. Ne serait-ce que par égard pour les rédacteurs de Wikipédia dont le travail a été massacré par “l’intervenant mystère”.

Un acte de vandalisme sur un rédactionnel sérieux, documenté, et qui avait certainement demandé beaucoup de travail ne nous semble pas constituer matière à rire, ou à être pris à la légère. Il est heureux que les paramètres de programmation aient permis de restaurer ce travail (et que, donc, ce Lcervois, qui qu’il puisse être, soit aussi ignorant du modus operandi de Wikipedia (– s’il a été, comme certains le soupçonnent, payé pour ce job, cela vaut un gros “Remboursez!” ; d’autant que, oui, il s’agirait là d’argent public. Le nôtre.)

L’Avis de l’Agence (…Nitch, pas la CIA, hm?)

Nous espérons vivement que le rédacteur Lcervois aura la politesse basique de répondre aux questions qui lui ont été posées par l’équipe Wikipedia, et que nous aurons la réponse à ce mystère. Quitte à s’inviter sur le site de quelqu’un d’autre pour lui “refaire la décoration” d’une aussi grossière façon… le moins que l’on puisse faire est de venir s’en expliquer.

Dans l’intervalle, sans émettre de conclusion tranchée, nous nous en tiendrons à la question obligatoire dans toute phase préliminaire d’une enquête, ou de tout questionnement scientifique, tout autant:

A qui profite le crime? // = // Pourquoi? A quoi et à qui cela peut-il servir?

Et dans l’attente de nouveaux éléments, ou d’une réponse, nous nous en remettrons au meilleur “outil à trancher” du monde: Le rasoir d’Ockham.

Entia non sunt multiplicanda praeter necessitatem

= « Les entités ne doivent pas être multipliées par delà ce qui est nécessaire »

=  « les hypothèses suffisantes les plus simples sont les plus vraisemblables »

=  « Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? »

Dans le cas des motivations et mobiles, la déduction “au rasoir” procède d’une évidence qui ne tombe ni sous les défauts “simplificatifs” du syllogisme, ni sous ceux de l’abduction.

Dans la mesure où nous peinons à imaginer un particulier sans aucun lien avec l’affaire perdant des heures de son temps à se créer un compte contributeur Wikipedia pour aller (immédiatement) altérer  deux fiches (seulement) appartenant à un même sujet… nous nous en remettrons aux statistiques, et au rasoir cité plus haut.
Jusqu’à plus ample informé, bien sûr.

S’il devait s’avérer que l’intervention du mystérieux Lcervois (absolument inconnu sur le web hormis ce qui concerne, justement, ladite affaire) sur ces articles interconnectés s’explique par un motif  imprévisible, farfelu, voire rocambolesque… nous saluerons alors avec un plaisir amusé la supériorité de Mr. Holmes sur Mr. Ockham:

« Une fois qu’on a éliminé l’ impossible, alors ce qui reste, même le plus improbable, doit être la solution »

Sherlock Holmes (Conan Doyle)

Mais pour l’instant, faute d’autre explication logique… il se trouve le théorème holmésien est en parfaite coïncidence avec le Rasoir:

= La réponse la plus simple est souvent la bonne y compris si cela indique que la BnF a envoyé quelqu’un “redorer le blason” de son Projet.

Nous refusons de compter cet épisode comme innocent, et de renoncer aux règles les plus basiques des arts causaux par amour du LOL, ou des manèges d’un Disneyworld peuplé de politiciens-Bisounours incapables de tricherie, propagande, ou camouflages. La raison et l’expérience s’y opposent — sans même mentionner les théories holistiques (que nous prisons pourtant beaucoup).

Et nous refusons plus encore de minimiser un acte de vandalisme littéraire sur la page ReLIRE (comble de cynisme!). Vandalisme que Lcervois n’aurait certainement pas perdu son temps à commettre s’il avait connu les modus operandi des historiques et restaurations sur Wikipedia. Et qu’il pensait donc, selon toute probabilité, voué à effacer définitivement le travail des contributeurs précédents.

Par égard pour les rédacteurs premiers, sans même parler du reste, donc, nous ne tomberont pas dans le travers facile du #LOL.

Si les “officiers” de Wikipédia ne trouvent, ici, que matière à rire, et considèrent leur site à vocation encyclopédique comme une succursale du cirque Pinder, ils devraient le manifester plus clairement auprès des rédacteurs sérieux qui donnent de leur temps à cette “oeuvre collaborative”.

De notre point de vue, le ridicule de cette réaction a volé à Lcervois la première marche du podium des clowns, concernant cet épisode. Et pourtant… il fallait s’accrocher!

Nous donnerons à ces discoureurs un petit conseil, pour affiner leur technique de noyage-de-poisson:

ce qui relèverait vraiment de la Théorie du Complot, messieurs, ce serait d’oser sous-entendre qu’un partisan anti-ReLIRE serait allé saccager la fiche Wiki en se déguisant en membre de la BnF, en sachant que le texte original serait rétabli, et que les soupçons se porteraient naturellement sur le bénéficiaire du caviardage. (#tadaadadadada<=musique de X-files @ M. Mathis)

Là, oui, la supposition aurait été assez tirée par les cheveux pour qu’on convoque Mulder.

Là, oui, comme dirait le professeur Keating, j’aurais été impressionné.

“C’est Dieu qui téléphone, tsss. Ah si ça avait été en PCV, là je m’inclinais.”

Robin Williams, Le Cercle des poètes disparus (1989), écrit par Tom Schulman – relevé sur… Wikiquote 😉

Mais déranger Mulder pour une enquête que même Chuck Norris pourrait résoudre? Allons! Vous n’y pensez pas?

Si les “officiels” de Wikipedia veulent dédouaner la BnF de toute suspicion, c’est simple: qu’ils utilisent les éléments qu’ils doivent posséder (IP, e-mail de contact) pour obtenir du vandale qu’il s’explique? Dans l’attente, les déductions logiques en vigueur dans tout service d’investigation compétent restent très légitimement en vigueur.

A qui bénéficie ce vandalisme? (bis repetita)

Nous signalerons au contributeur twitter Pierrot @Wikirigoler, que nous citons ici;

@RemiMathis (2/2) il serait souhaitable qu’ils se renseignent plus. Je suis là pour ça aussi #autopromo

Et à Rémi Mathis lui-même:

@Wikirigoler C’est mieux de parler à un wikipédien, tout de même 😉

Nous leur signalerons, donc, au passage… Que l’auteur du communiqué repris par ActuaLitté, alias “Le Nerval de Garde” est membre de Wikipedia.

Et que ce sont également des membres de Wikipédia qui ont interpellé Lcervois en lui demandant, spécifiquement:

Bonjour, en espérant que vous ne soyiez pas chargé par une agence de E-réputation de blanchir tout ce qui est en rapport avec le projetReLIRE, vos contributions sont très étranges. —Egyszarvúfej (heraldika,) fr -- tête de licorne.PNGTsaag Valren () 20 mai 2013 à 16:18 (CEST)

Un peu de respect pour vos collègues, éventuellement? (de rien)
Voyez ça avec eux.
 
Pour en revenir… à nos moutons:
Vous devez avoir raison, évidemment… Les ReLIRE-men n’ont aucune raison de considérer que “se refaire la façade sur Wikipedia serait utile”. Ils doivent, au contraire, penser que ce serait, vraiment, d’une futilité absolue. Que diable! Un petit site sur Internet ne vaut pas que l’on déploie les efforts de “X-filedisme” que l’on réserve à… Greenpeace ou au Parti Démocrate!
Oui ? / Non ? (tic-tac)
Voyons plutôt la position (publique) de deux acteurs notables et notoires des projets “Numérique/Oeuvres Indisponibles/ReLIRE”… Messieurs Gaymard, et Lescure :

L’œuvre numérisée représente une terra incognita. À la différence du livre, qui constitue une œuvre fermée, due à un ou plusieurs auteurs identifiables d’emblée, c’est une production évolutive et collaborative, dont Wikipedia donne un aperçu. En matière d’encyclopédie, on raisonne désormais en termes d’œuvre ouverte, comme le montre l’exemple de « Larousse.fr ». Dans ce domaine, un droit d’auteur conforme à nos espérances reste à inventer.

in : RAPPORT – FAIT AU NOM DE LA COMMISSION DES AFFAIRES CULTURELLES ET DE L’ÉDUCATION SUR LA PROPOSITION DE LOI, ADOPTÉE PAR LE SÉNAT, relative au prix du livre numériquePAR M. Hervé GAYMARD,Député.

# (& by the way… Brrrrrrrr)
..
.
“À de multiples reprises, donc, le rapport Lescure cite Wikipédia, pour définir des termes un peu techniques, comme l’a relevé sur Twitter Rémi Mathis, président de Wikimédia France.

Le président de Wikimédia France, auditionné par la commission Lescure en octobre 2012, utilise cet hommage pour lancer une pierre dans le jardin de Pierre Lescure.

“Cela montre que Wikipédia est considéré comme une source fiable, y compris par les gens très sérieux comme Pierre Lescure. C’est une preuve que des organismes comme Wikimédia demandent donc à être soutenus et encouragés.”

Ironie de l’histoire, le rapport Lescure (page 39) prévoit une meilleure reconnaissance de la licence Creative Commons, qui sert de base juridique à Wikipédia.

“Afin d’encourager le recours aux licences libres, il est souhaitable de conforter leur cadre juridique, d’assurer une articulation harmonieuse avec lagestion collective, et d’inciter les bénéficiaires de subventions publiques à placer une partie de leurs oeuvres sous ce régime.”

in: “LE RAPPORT LESCURE PIOCHE SES DÉFINITIONS DANS WIKIPÉDIA

Oups!

Attention. Il n’en faudrait pas beaucoup, , pour saisir Mulder et Scully.

Quand on est partie prenante… il faut faire très attention à ce qu’on dit sur le web. Un epic fail est si vite arrivé.

Nous vous rendons à vos Wikirigolades (pour rebondir sur l’alias d’un des contributeurs à cette passionnante discussion), messieurs. Nous devons retourner dans la dimension parallèle où Nixon a bien validé le Watergate, et Mitterrand fait couler le Rainbow Warrior. Et où il est courant pour des présidents de mettre des particuliers ou artistes sur écoutes… par curiosité malsaineEntre autres, hm?

 

P/o le Nitch!-Squad :: S. Zaitsev & L. Silhol

Fans de Mulder… et de Woodward & Bernstein

Jurent, main sur le CPI, qu’ils n’ont jamais été rédacteurs sur Wikipedia, et ne connaissent aucun des rédacteurs de Wikipedia impliqués. Mais ne fréquentent pas, non plus, ni M. Gaymard, ni M. Lescure. Ah… et ne savent pas, en toute sincérité, qui peut être Lcervois. — A toutes fins utiles.

Tu n’invoqueras pas le nom de Fox Mulder en vain, bougredâne.

Dieu, XXeme commandement (sur une plaque cassée par Mel Brooks sur les flancs du Mont Sinaï)

#ofcourse-God!

“Il doit y avoir une explication rationnelle à ce caviardage, Scully! Tout comme à la disparition des anthologies comportant des auteurs étrangers au fur et à mesure que leur “spotting” étaient signalés sur le Net! “

“F’Mulder in a Sheep’s Wonderland”, the lost David Lynch’s spin off

#ça_aide…un_cerveau

 

Registre des Fausses Bonnes Idées : Blame Agent Mulder

Registre des Fausses Bonnes Idées : “Blame Agent Mulder”

Advertisements

About Capt. Zait

Flat justitia ruat coelum

One comment on “Honni soit qui mal y poste – de l’art d’accommoder la langue de bois, sauce caviar

  1. Merci d’avoir épinglé durablement cette réaction lamentable.
    Pour avoir de mon côté pas mal (en)traîné mes pixels du côté de Wikipédia il y a 6-9 ans, je reste vraiment songeuse devant cette “sortie” du Président de Wikimédia France.

    C’est par ailleurs effectivement juste *merveilleux* de lire quelqu’un qui, pour se moquer d’une théorie conspirationniste, cite *la* série télévisée de référence où toutes les théories conspirationnistes sont _parfaitement fondées_ !

    Suggestion pour de futurs tweets ridicules ?

    Rémi Mathis après avoir lu un article sur une attaque de requin :
    “Un requin qui décide de s’attaquer à des vacanciers #tintintintintintintintin<=musique des Dents de la Mer" #dangereux #nawak"
    ?

    Gardez-moi un peu de pop-corn, je sens qu'on a pas fini de rigoler !

React

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

N Factory

Иitchev∅

TIRÉSIAS ADNUNTIATIO

by DORIAN MACHECOURT

La Grande Tambouille de Maëster

L'actualité est indigeste... Je l'accommode à ma sauce...

Winterdaze

A BLOG OF LEA SILHOL'S VERTIGEN

Nitchevo Studio

News from the Studio

Nitchevo Squad News

NITCHEVØ FACTØRY's Lounge Bar

Nitchevo International

ACTIONS FOR ART - FOREIGN OFFICE

Psychopompe

...On the prowl through the worlds...

Les histoires de Lullaby

Lire ou écrire, il n'y a pas à choisir !

- S.I.Lex -

Carnet de veille et de réflexion d'un juriste et bibliothécaire

Le Droit du Serf

Collectif de réflexion et d'action créé en octobre 2000 pour faire respecter le droit des auteurs à jouir décemment de leurs œuvres

Psycheinhell

Outsider in residence

Abscissio infiniti

"Cutting off an infinite part "- METHODS OF EXCLUSION

%d bloggers like this: